.
.

Améliorer le Climat au Mali

.

L’Association Malienne pour la Protection et le Développement de l’Environnement au Sahel (AMPRODE/SAHEL) est une initiative d’un groupe de jeunes diplômés désireux de contribuer au développement socio-économique leur pays.

Elle a été est créée le 5 janvier 1992 comme association, agréée suivant le Récépissé N° 411/MAT/DAT du 08 mai 1992. Le 8 mai 1992, elle a signé avec le Gouvernement l’Accord Cadre N° 319 qui lui confère le statut d’ONG nationale malienne. Cet accord a été révisé et signé avec le Gouvernement Malien le 07 janvier 2008, sous le N°0115/000319.

L’émergence des ONG nationales a commencé vers les années 1983 avec l’instauration du concours d’entrée à la fonction publique, la compression et le départ volontaire des fonctionnaires à la retraite anticipée.

Ces dispositions étaient une réponse au Plan national de redressement économique exigé par le FMI et la Banque Mondiale et entrepris par le Gouvernement malien depuis 1982 qui visait, entre autres, la réduction de l’effectif des agents émargeant au budget de l’Etat et la réduction de la masse salariale à un plafond défini.

En contrepartie, le Gouvernement a encouragé la création d’entreprises en vue de promouvoir le secteur privé dont il est établi qu’il contribue fortement à l’augmentation du PIB.

C’est dans ce contexte que AMPRODE/SAHEL a été créée à l’instar des autres ONG nationales, pour d’une part, promouvoir l’auto emploi, et d’autre part contribuer au développement socio-économique du pays.

De 1973 à 1983, l’intervention des ONG internationales au Mali et celle des quelques ONG nationales à l’époque, se situaient dans le cadre de l’aide d’urgence en faveur des populations en détresse au Mali.

Il est à rappeler que la création des ONG nationales et l’intervention des ONG internationales au Mali ont toujours été des réponses à des crises.

Le Comité de Coordination des Actions d’Urgence (CCAU) crée en 1973, devenu plus tard CCA- ONG (Comité de Coordination des Actions des ONG) en est la parfaite illustration.

A partir 1984, les ONG sont passées de l’aide d’urgence à l’aide au développement conformément au Plan national de redressement économique entrepris par le Gouvernement malien en 1982

Le CCA- ONG (Comité de Coordination des Actions des ONG) et les quatre groupes thématiques (Santé, Education, PMI-PME, Gestion des Ressources Naturelles) et puis après le SECO- ONG (Secrétariat de Coordination des ONG) ont été mis en place pour accompagner les ONG nationales, renforcer leurs capacités institutionnelles et financières pour leur permettre de mener à bien leurs missions de développement sur le terrain.

L’adhésion d’AMPRODE/SAHEL au CCA- ONG et aux quatre groupes thématiques et au SECO -ONG, les formations et les financements qu’elle a bénéficiés de ces plateformes lui ont permis très rapidement de marquer son empreinte et de gagner la confiance des partenaires.

Dans le cadre de la gestion des programmes/projets, AMPRODE/SAHEL a développé et exécuté plusieurs initiatives de développement, seule ou en consortium avec d’autres ONG, nationales ainsi qu’internationales, pour plus de synergies, de complémentarité et de recherche de la plus-value. Elle a diversifié ses partenaires techniques et financiers pour mieux assumer sa mission et atteindre ses objectifs stratégiques.

Le contexte actuel marqué par des crises politiques, socio-économiques et sécuritaires conjuguées aux effets du changement climatique et la raréfaction des ressources, l’a amenée à renforcer sa capacité de résilience pour mieux répondre aux besoins des communautés en développant une approche d’inclusion, de promotion du genre, de participation responsable des communautés cibles, rurales, semi-rurales et urbaines en mettant le focus sur les couches les plus vulnérables notamment les femmes, les adolescents, les jeunes, les handicapés et les déplacés, de ses zones d’intervention.

Dans ce cadre, elle a développé des outils de gouvernance qui guident toutes ses interventions techniques, financières et administratives.

AMPRODE/SAHEL procède régulièrement à l’audit de ses comptes.

Elle reste fidèle à sa vision, ses missions, ses valeurs respectivement contenues dans son Plan Stratégique et son Code d’Ethique et de Déontologie ainsi que sa politique de Prevention contre l’Exploitation, les Abus Sexuels et le Harcèlement (PEAS-H).

Par ailleurs, AMPRODE/SAHEL s’ajuste en fonction des besoins et des impératifs du moment, respecte et intègre toutes les valeurs humanitaires prônées par la Communauté Internationale.

Mamoutou DIABATE
Directeur Exécutif